La photographie animalière consiste à prendre un cliché d’un animal, ou de plusieurs, en liberté.
La déontologie de la photographie animalière exige que l’animal soit dans son milieu naturel, qu’il n’ ait aucune perturbation de la vie animale, que l’image traduise une scène naturelle, sans artifice.
Un photographe animalier possède du matériel varié car les approches sont diverses : la plupart des photographes possèdent des reflex, capables de prises de vue rapides et donnant une bonne qualité d’image.
En théorie, un bon photographe animalier est avant tout un bon naturaliste, c’est-à-dire qu’il connait parfaitement son sujet et mesure ses actes.